“Be kind and do epic shit” (Sois gentil, et fais de putains de bonnes choses!) Superman, alias Justin Alexander.

 

Selfie, Justin Alexander

Justin est un vrai super-héros. Un Superman. Un Superman qui a consacré sa vie à inspirer et à aider les autres.

Justin était en quête constante de quelque chose, dans sa vie, dans ce monde. En quête d’un sens à donner à son existence, de nouvelles aventures et d’incroyables découvertes et surtout, en quête du bien.

Justin, c’est lui: un pur mélange de l’esprit aventurier d’Indiana Jones, avec le physique de David Beckham. D’origine américaine mais chez lui n’importe où dans le monde, Justin, 35 ans, aura marqué et touché par sa bienveillance la vie de tous ceux qu’il a rencontré sur son chemin. Il aura aidé chacun à trouver la meilleure version d’eux-mêmes, en leur soufflant le courage d’affronter leurs peurs et de vivre leur vie à 100%.
Il était ouvert d’esprit et acceptait les autres tels qu’ils sont.

Jusqu’à sa disparition en septembre 2016, lors d’une quête spirituelle dans la vallée de Parvati au nord de l’Inde, Justin était animé par le mantra qu’il incarnera pleinement: “Be kind and do epic shit” (Sois gentil, et fais de putains de bonnes choses!).

Justin a toujours eu un profond attachement pour le Népal, l’un de ses endroits préférés au monde. C’est lors de son premier séjour au Népal en 2006 que Justin, alors vêtu d’un t-shirt Superman, rencontre Bishal, déguisé en Spiderman, dans les rues de Katmandou.
Entre ces deux super-héros, le coup de foudre fraternel est immédiat: alors que Bishal n’est qu’un jeune adolescent, Justin le prend sous son aile. Il le soutient dans les coups durs, le guide à travers les différentes étapes de sa vie, comme le ferait le grand frère qu’il était.

Justin retournera au Népal 10 ans plus tard à la suite du tremblement du terre, pour apporter son aide et son soutien aux communautés en détresse. Il crée alors un projet de reconstruction d’une école dans un village ravagé, situé à quelques kilomètres seulement de l’épicentre.

Photo by Justin Alexander
Photo by Justin Alexander

Justin a toujours eu à cœur d’aider les autres: en particulier les sans-abris, les enfants vulnérables, abusés ou exploités.

Grâce à son grand frère Justin, Bishal a trouvé sa place dans ce monde.

Ouvrir l’organisation “Justin Eco-Foundation” est non seulement un moyen pour Bishal de rendre hommage au frère qu’il a perdu, mais c’est aussi une manière de prolonger le projet d’aide et de reconstruction au Népal que Justin a commencé et qu’il n’a pas pu terminer.

C’est également pour nous tous une façon de rendre hommage à l’homme hors du commun qu’était Justin; un aventurier prêt à tout pour aller au bout de ses rêves et de ses convictions. Un homme inspirant et passionné, qui s’est sacrifié dans sa quête.

Un homme qui a aidé de nombreuses personnes et qui continue de le faire, de là où il se trouve aujourd’hui…

Photo by Justin Alexander

Parce qu’on a tous besoin d’un super-héros comme Justin pour nous montrer le chemin, et pour faire du monde un endroit plus beau et plus lumineux.

On a tous besoin, au Népal et ailleurs, d’un Superman pour nous rappeler “To be kind, and to do… epic things!” (d’être gentil… et de faire de putains de bonnes choses!).