जाहा ईक्छा त्यहाँ उपाए । Jaha ikcha teha upayo. “S’il y a une volonté, il y a un moyen”. (Proverbe népalais)

Les communautés dans le besoin sont nombreuses à travers le Népal, d’autant plus depuis le tremblement de terre. Un coup de pouce est nécessaire pour leur apporter une indépendance économique durable.

De nombreux villages sont en manque d’écoles, de bâtiments publics et de maisons, parfois laissés à l’abandon par manque de fonds et de ressources.

Trop de personnes dorment toujours dans des tentes ou des abris de fortune, puisqu’ils ne peuvent s’offrir une nouvelle maison.

Le Népal reste l’un des pays les plus pauvres économiquement au monde: tant de népalais survivent péniblement chaque jour, sans trouver moyen de rompre le cycle de pauvreté.

Par le biais de la Justin Eco-Foundation, nous aimerions tendre la main à ces communautés dans le besoin en créant de nouvelles opportunités d’emplois. Une aide supplémentaire sera allouée aux personnes avec un handicap, souvent marginalisées et exclues de la société népalaise.

Le Népal est un pays plein de ressources: l’une d’entre elles étant la qualité de l’artisanat népalais, réputé mondialement.

En proposant des formations et en mettant à disposition l’équipement adéquat (machine à coudre par exemple) à ces communautés, nous tendrons à encourager la production de pashminas, de cachemires, de sculptures et tout autre artisanat népalais exportable mondialement.

L’agriculture notamment du riz, du mais, du blé, du millet et du sarrasin, est une autre ressource primordiale au Népal, auquel nous pourrions contribuer en allouant des terres et tout le nécessaire pour débuter une activité agricole.

Une partie des productions sera directement reversée à notre “maison de l’amour”.

“Donne à un homme un poisson, tu le nourriras un jour. Enseigne un homme à pêcher, et tu le nourriras toute sa vie.” Maimonides.